Mon histoire et ma première opération

Je traîne une polypose nasale depuis plus de 25 ans et peut-être beaucoup plus.

J’ai une triade de Widal qui se traduit par une allergie à l’aspirine et autres AINS, parfois de l’asthme et une intolérance aux sulfites. je vous parlerai des sulfites une autre fois!

De quelques épisodes de sinusite, j’en suis arrivée à un nez bouché en permanence, du mal à dormir, du mal à faire du sport…

L’opération a été évoquée de nombreuses fois en sachant que ces foutus polypes repousseront…alors j’ai lutté, j’ai essayé divers traitement et j’en suis arrivé à un point de non-retour. L’opération devenait inévitable et nécessaire!Alors, j’ai sauté le pas cette semaine pour une polypectomie, ethmoïdectomie et méatotomie! Que des mots qui font bien peur, tout ça pour agrandir, faire de la place pour laisser circuler l’air et peut-être pouvoir respirer quelque années…

L’opération se fait en ambulatoire sous anesthésie générale, sortie de l’hôpital vers 17h avec interdiction de se moucher et d’éternuer. Des plaques en Silastic pour 10 jours qui maintiennent l’ouverture du nez! Ce n’est pas douloureux ,juste gênant.

Je sais que nous sommes nombreux à souffrir de cette maladie qui ne semble pas emballer la recherche,on ne sait pas quelles sont les causes et on ne nous propose que des soins symptomatiques! Je voulais partager avec vous vos solutions, vos réponses, vos essais…et vous tenir informés des suites de cette opération qui me faisait bien peur!

Edit une semaine après l’opération : pas de douleurs fortes, quelques nuits un peu compliquées car nez bien bouché qui a engendré des réveils avec la bouche bien sèche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *