10 plats basiques et inratables à décliner à l’infini

Ce blog ne se veut pas un blog de cuisine, il y en a tellement de très bien fait! Je veux juste partager avec toi quelques astuces d’organisation.

J’ai déjà écrit deux articles sur comment je fais mes courses et comment j’organise mes repas.

Aujourd’hui, je voudrais partager avec toi mes 1O plats préférés:

1- La salade composée :

Rien de plus simple :

  • des crudités : salade, carottes, tomates, betterave rouge, radis, concombre, courgettes..coupées, rapées, émincées…
  • des protéines : oeufs durs, poisson fumé, jambon, fromage en dé ou rapé…
  • un féculent : riz, pâte, pomme de terre…
  • des petits plus : une pomme, des olives, des graines (chia, courges…), oignons grillés, des herbes : persil, ciboulettes…, des fruits secs : noix, noisettes…
  • une vinaigrette dont on peut faire varier les huiles, vinaigre ou citron, moutarde, yaourt…

5 éléments piochés ci-dessus et te voilà la reine ou le roi de la salade!

2 – La soupe :

C’est le même principe que pour la salade mais en cuit.

  • des légumes : carottes, pomme de terre, potimarron, courge, poireau, fanes de radis, tomate…
  • un morceau de viande ou un reste de jus ( bouillon de pot au feu, reste de couscous, de potée….
  • un fromage ou laitage
  • des épices : curry, gingembre…

Comme pour la salade, tu pioches 4 ou 5 éléments et te voilà avec une soupe inédite!

3- La quiche avec ou sans pâte

Elle aussi se décline avec :

  • des fromages : chèvre, roquefort, reblochon….
  • des légumes : poireaux, brocolis, tomates, courgette….
  • de la viande : jambon, poulet, lardons…

A servir avec une salade verte, et te voilà, avec un plat du soir insolite.

Toute les explications pour la quiche ici ou la quiche sans pâte ici.

4 – La pizza :

Depuis que j’ai découvert la pâte magique qui a fleuri sur Pinterest, la pizza est devenue un jeu d’enfant!

1 verre de farine, 1 verre d’eau, 1 cuillère à café de sucre et un sachet de de levure boulanger ( attention pas de la levure alsacienne), on touille et on attend 10 minutes.

On ajoute 1 verre et demi de farine, 1 demi verre d’huile, du sel , on remue, on ajuste la farine pour avoir une pâte souple.

On laisse gonfler 30 minutes et on étale directement sur la plaque du four huilée.

Et comme pour la soupe, la salade ou la quiche, des éléments variés:

  • une base de sauce tomate ou crème fraiche
  • des légumes : courgettes, champignons, tomates, aubergines grillées…
  • du fromage : chèvre, reblochon, abondance, roquefort..
  • de la viande : lardons, jambon..ou du poisson : thon, saumon
  • des petits plus : olives, noix, capres, roquette
  • du fromage rapé et de l’origan

Plus d’excuses pour ne pas servir une pizza différente à chaque fois.

5 – Le “plat bouilli”

L’hiver, j’adore faire un plat bouilli par semaine. Qu’est ce que j’appelle un plat bouilli ?

C’est un pot-au-feu, une potée, un couscous, des lentilles, poule au pot…

En résumé ,

  • une viande : jarret de boeuf, saucisse fumée, palette demi-sel, poulet, poule…
  • des légumes : carottes, poireaux, courgettes, navets, lentilles, oignons….

qui mijoteront longtemps.

Vous pourrez selon le plat le servir avec un féculent : riz, semoule… Vous pourrez en manger une fois, en congeler pour un autre repas. En plus, c’est souvent des plats peu onéreux.

Le reste fera une excellente base pour une soupe bien parfumée.

6 – La poélée de légumes

Non, non, pas ce truc pas terrible que tu achetes tout prêt au rayon surgelé.

Sur le même principe que les autres plats, tu pioches parmi ce que tu as dans ton frigo.

Tu éminces fins tes légumes (deux ou 3 différents minimum), tu ajoutes des lardons ou des blancs de poulets coupés très fins, quelques herbes ou épices et tu fais revenir tout cela dans un wok ou une grande poêle.

TU sers cette poêlée avec des pâtes ou du riz et te voilà avec un plat équilibré, toujours renouvelé!

7- la pierrade ou plancha

Voilà un autre plat que nous affectionnons beaucoup et qui demande bien peu de préparation:

  • trois viandes émincées : du magret de canard, une escalope de poulet, du boeuf. Tu peux demander à ton boucher de tout préparer, sinon, une fois préparé ce qu’il faut, je congèle le reste pour une autre fois.
  • courgettes, poivron, champignon émincés aussi
  • des sauces : moutarde, ketchup, mayonnaise maison déclinable au citron, à l’ail…
  • un appareil à plancha ou pierrade

8 – le repas fromage

En bons haut-savoyards, un menu fromage s’impose régulièrement: fondue, raclette, tartiflette, croziflette…

Le repas de dépannage est aussi simplement des pommes de terre bouillies ou au four avec du fromage qu’on laisse fondre. Le tout avec une salade verte et tout le monde est content!

Une astuce pour avoir rapidement des pommes de terre vapeur : vous lavez vos pommes de terre, vous les mettez dans un plat qui va au micro onde et qui ferme avec un fond d’eau. 12-15 minutes et c’est prêt!

9 – l ‘omelette aux pommes de terre

Des pommes de terre coupées en dés qu’on fait revenir à la poêle. Quand elles sont cuites, tu verses les oeufs dessus. A servir avec une salade verte!

Chez mes parents, on appelle cela un mur. C’est bien nourrissant, les enfants adorent et on peut aussi la manger froide!

L’omelette peut se décliner aux champignons, aux brocolis…

10 – les crêpes

Voilà un repas de fin d’après-midi d’un dimanche d’hiver!!! Mais cela marche aussi l’été!

  • des crêpes que tu peux faire avant de manger et mettre dans une assiette sur une casserole d’eau chaude. Si tu n’as pas de recette de pâte à crêpe, laisse-moi un commentaire
  • des garnitures salées : différents fromages, des champignons cuits, du jambon, des lardons…
  • des garnitures sucrées : confitures maison, banane cuite, chocolat fondu, sucre, citron, ….

Si tu invites des amis et que tu veux faire les choses bien, on peut varier à l’infini les garnitures. Si c’est improvisé en famille, une crêpe salé jambon fromage, puis des sucrées feront l’affaire. Je compte 6 crêpes par personne.

J’espère que toutes ces idées te permettront d’enrichir tes menus pour ne pas faire face au terrible “Qu’est ce qu’on mange ce soir?”


Thermomix ou pas?

Combien de fois j’ai entendu : ” Tu as un thermomix? Jamais je mettrai une telle somme dans un robot!!!”

D’abord, est ce que je vous demande combien vous avez payé vos chaussures ou vos dernières vacances?

Alors oui, le thermomix vaut ce qu’il vaut, mais si le mien me lâchait, j’en rachèterais un autre!

Alors pourquoi?

1 – Parce que j’ai un bijou de cuisine, rare et performant!

2- Parce qu’il est compact et que j’ai une micro cuisine!

3- Parce qu’il est facile d’utilisation!

4- Parce que sa puissance permet de faire des soupes et des glaces fabuleuses!

Revenons sur les soupes :

J’ai déjà fait un article sur le sujet :http://tribujagounette.fr/par-ici-les-bonnes-soupes/

Mais jeter 500 g de légumes que vous avez dans votre frigo, un peu de viande, de fromage ou un cube de bouillon, mixer, laisser cuire 20 minutes le temps de prendre une bonne douche ou lire quelques pages, mixer à fond pour avoir un velouté super lisse. Et votre repas est prêt, zéro déchets, zéro additifs (évitez alors le cube de bouillon)!!! Et je vous assure que les soupes ont un parfum sans pareil!!

D’autres robots font aussi sûrement l’affaire, je n’ai pas d’actions pour le Thermomix!

Comment j’organise mes repas?


Je vous ai expliqué comment je faisais mes courses dans le précédent article. http://tribujagounette.fr/comment-je-fais-mes-courses/

Je ne fais pas de menus à l’avance car cela ne convient pas à mon caractère et pourtant, je ne jette jamais rien. On fait très régulièrement des petites courses qui prennent très peu de temps avec notre liste partagée sur une application (keep en l’occurence).

Commençons le samedi : je cuisine toujours une viande pour le midi et de façon à ce qu’il m’en reste pour une gamelle de midi. Avec des légumes et un féculent. Par exemple, une blanquette de veau avec du riz. Le samedi soir, on est souvent en vadrouille, mais si on est à la maison, ce sera une salade ou une soupe, un morceau de fromage (on ne se refait pas dans nos montagnes) et un fruit.

Le dimanche, je cuisine la deuxième viande. Par exemple, un plat de lasagne, une pierrade…le soir, une salade de pomme de terre avec du poisson fumé et un fruit.

Le lundi, à midi, le reste du samedi. Le soir, le reste de soupe avec du jambon et un fruit.

Le mardi midi, le reste de la salade de pommes de terre du dimanche, le soir, Monsieur pique nique car je suis de sortie : fromage, charcuterie, salade…

Le mercredi midi, je cuisine la troisième viande , des paupiettes par exemple avec un légume, du fenouil par exemple. Le soir, ce sera une salade variée.

Le jeudi, si j’ai le temps, je me prépare un sandwich, sinon je l’achète car je suis en déplacement. C’est un soir où j’ai le temps de cuisiner une quiche, une pizza…..

Le vendredi midi, je mange les restes du mercredi! Le soir, c’est soit sortie, soit plateau apéro avec le reste de pizza, des légumes à tremper….

Une cuisine 100% maison, simple, variée. Pour les courses, c’est simple, il suffit d’avoir 3 viandes, du fromage, une bonne variété de fruits et légumes et un ou deux sous vide : jambon, poisson fumé que j’essaye de remplacer par du frais. Le sous-vide permet d’ajuster sur les dates, mais il y a des déchets plastiques. Des oeufs, quelques basiques secs (farine, sucre,..).

Cuisiner toujours en grande quantité ce qui peut se congeler : plat en sauce, lasagne….ce n’est pas plus de travail!

Peut-être que plus dur est d’estimer la quantité de légumes, mais j’en congèle toujours un peu, c’est plus facile d’ajuster!

Je vous parlerai une prochaine fois de mon placard!


Comment je fais mes courses?

Après une discussion avec mon fils de 21 ans, il me fait part de ses difficultés à organiser ses courses, à ne pas laisser périmer des produits…Il prévoit un plat , fait les courses, puis a la flemme de cuisiner et au final, il y a de la perte…

Alors quelles sont mes grandes lignes?

J’ai un budget qui n’est pas extensible, mais tout de même confortable.

J’essaye de manger de tout pour avoir une alimentation variée, mais on est aussi bien gourmand.

J’essaye de privilégier le local : je suis souple, je favorise les produits locaux et de saison, mais je peux acheter des bananes !

J’essaye de limiter mes déchets, j’ai beaucoup de progrès à faire.

Je cuisine quasiment tout maison, sauf quand, comme tout le monde, je n’ai pas le temps.

Comment je m’organise concrètement?

Viande : Je l’achète si possible chez mon boucher , pas plus chère qu’ailleurs et bien préparée. J’en ai toujours un ou deux morceaux d’avance au congélateur. Je ne cuisine de la viande que le week-end, en essayant d’avoir des restes pour mes gamelles de début de semaine. j’y achète aussi de quoi faire des lardons, du jambon, du pâté.

Fromage : je vais à la ferme tous les 15 jours, 3 semaines et je fais un bon plein.

Poisson : on en mange rarement, car intolérante aux sulfites, c’est compliqué. On achète du poisson fumé sous vide qui se garde longtemps et dépanne.

Fruits et légumes : je dois améliorer mon mode d’approvisionnement. J’achète toujours une bonne quantité de façon à pouvoir en manger à tous les repas. J’ai toujours en stock de la salade, de carottes, des oignons, de l’ail, des pommes de terre.

Epicerie : j’ai toujours un fond de stock (pas énorme car minuscule cuisine). Je voudrais aller vers moins de déchets, il faut que j’approfondisse ma réflexion. Je reviendrai sur mon fond de stock.

Utilisation de l’application Keep:

Voilà une application géniale qui remplace bien des listes! Nous partageons la liste de course sur cette appli, ce qui permet de l’avoir toujours avec soi et que le premier de nous deux qui va faire les courses sait cequ’il faut acheter!

Menus ou pas?

Je ne fais jamais de menus à l’avance. Je cuisine en fonction de ce que j’ai dans mon frigo. Le midi, je mange en général des restes